Albatros Private Office, family office situé à Bruxelles

Albatros Private Office - Hervé StulemeyerLes investisseurs familiaux ressentent de plus en plus le besoin d’être conseillés de manière objective sur la manière de gérer leur patrimoine au sens large du terme. Une telle gestion ne se limite pas à la gestion financière de leurs actifs et doit être appréhendée en tenant compte de l’ensemble des avoirs composant leur patrimoine ainsi que des objectifs poursuivis par la famille.

Face à ce nouveau défi, ces investisseurs se retrouvent bien souvent face à une multitude de gestionnaires et conseillers en tout genre, n’ayant pas de vue globale de la situation patrimoniale familiale, ne se concertant pas nécessairement, ou ne se comprenant simplement pas. Et puis, quid de leur approche ? Est-elle à la fois objective, indépendante et cohérente ?

Le concept de family office a fait son apparition aux Etats-Unis à la fin du 19ème siècle lorsque des familles aisées décidèrent de mettre sur pied une structure ad hoc qui aurait pour seule vocation de contrôler certains aspects de la gestion de leur patrimoine, de défendre les intérêts de la famille et de coordonner sa politique de philanthropie.

Aujourd’hui, de nombreuses familles choisissent de confier une ou plusieurs facettes de la gestion de leur patrimoine à une équipe de spécialistes, externe à la famille, offrant de tels services de family office.

Le rôle du family office est :

  • D’organiser et de structurer le patrimoine global des familles,
  • En toute indépendance,
  • Dans une vision trans-générationnelle.

Son métier : un métier de conseil

  • Conseil stratégique,
  • Conseil opérationnel,
  • Conseil familial.

Ses qualités indispensables :

  • L’indépendance,
  • La compétence,
  • La discrétion,
  • La transparence.
Le family office doit être l’architecte du patrimoine des familles, celui en qui elles ont toute confiance et qu’elles peuvent appeler en toutes circonstances et à tout moment, quelle que soit la problématique qu’elles rencontrent.

Le family office est le compagnon de l’investisseur.  Non seulement pour toute sa vie, mais également au-delà. Il doit rendre la vie de l’investisseur et des membres de sa famille plus facile, se chargeant de trouver une solution à tous les problèmes et des réponses aux multiples questions qui peuvent surgir et qui ont trait, de près ou de loin, au patrimoine familial.

Son métier doit être d’aider les familles à :

  • Décider, notamment en simplifiant ce qui est complexe
  • Assurer la mise en œuvre opérationnelle de leurs décisions, puis
  • En assurer le suivi et la transmission de leurs actifs et de leurs valeurs dans le temps

Enfin, il doit constituer une véritable force de négociation au service de ses clients.

Albatros Private Office exerce son activité de family office notamment dans le cadre de la loi belge du 25 avril 2014 relative au statut et au contrôle des planificateurs financiers indépendants. Cette réglementation détermine ce qu’il y a lieu d’entendre par « activité de planification financière », fixe les règles à respecter et protège certains termes. Elle s’inscrit dans le cadre du plan d’ensemble du législateur pour renforcer la protection du public en matière d’offre de services à caractère financier.

La Loi veut parvenir à son objectif de protection des clients de deux manières. D’une part, par le biais d’un contrôle à l’accès à la profession de planificateur financier. D’autre part, en établissant des règles de conduite applicables aux planificateurs financiers indépendants et aux entreprises réglementées, qui fournissent des consultations en planification financière.

En ce qui concerne l’accès à la profession, le législateur a souhaité que toutes les personnes qui entendent exercer, à titre professionnel et habituel, l’activité de consultation en planification financière (c.-à-d. les planificateurs financiers) soient soumises à une obligation d’agrément, soit sous le couvert du nouvel agrément, soit comme entreprise réglementée (établissements de crédit, entreprises d’assurance, entreprises d’investissement, intermédiaires en assurances ou en produits bancaires, …) comme l’est Albatros Private Office.

La FSMA est chargée de contrôler le respect continu des conditions prévues dans le cadre de la loi du 25 avril 2014 et de veiller au respect des règles de conduite de l’activité de planificateur financier.